La Bretagne et ses mets tous autant délicats et savoureux, qui ont cette particularité de ravir toutes sortes de papilles, aussi difficiles soient-elles. Nous avons choisi quelques exemples à vous présenter dans cet article.

La gastronomie Bretonne

Galette-saucisse

Prenez une galette fraîche et enroulez-la autour d’une saucisse de porc chaude et grillée et vous obtenez une galette-saucisse. Traditionnellement, elle se mange nature (sans sauce), bien que certains disent que la moutarde de Dijon est un ajout acceptable. D’après un local, le meilleur que vous trouverez en Bretagne se trouve au grand marché de Rennes.

Kouign-amann

Doux au centre et croquant sur le dessus, le kouign-amann est une pâtisserie conçue pour fournir d’énormes quantités de beurre et de sucre sans avoir un goût trop sucré. La substance authentique semble simple : de petits gâteaux circulaires, généralement avec un tourbillon circulaire serré visible sur le dessus. Le kouign-amann a un goût de caramel et de sel et peut être acheté en différentes tailles dans les boulangeries de Bretagne.

Caramel au beurre salé

L’authentique est plus difficile à trouver de nos jours, alors ne vous contentez pas de n’importe quoi. Ce que vous voulez, ce sont des caramels artisanaux fabriqués à partir du fameux beurre salé, de la crème épaisse, du sucre et du sel de mer (peut-être même de la fameuse fleur de sel, qui est récoltée à proximité).

Il est possible de tomber sur des Bretons qui aiment la nourriture, et qui font aussi une version du caramel au beurre salé à la maison, en mettant l’accent sur les éléments beurre et sucre du plat.

Fleur de sel

Récolté dans les étangs locaux, ce sel français croquant est le plus cher du monde. Il est connu pour son croquant caractéristique et est considéré comme un sel de finition. Cela signifie qu’il est utilisé pour assaisonner les aliments finis, du caramel salé aux tomates, et non pas pendant la cuisson (où il fondrait et aurait le même goût que n’importe quel autre sel).